CONTACT US  1 (888) 873.6500  or  services@controle-rk.com

Service de chantier

Le cadre législatif, normatif et réglementaire qui régit l'installation de systèmes à moyenne et haute tension nécessite l'intervention d'entrepreneurs en électricité spécialisés dans ce domaine.

Maintenant, comment s'assurer de la conformité de vos installations ?

C'est le mandat que CONTRÔLE RK, une compagnie spécialisée en tests et mesures peut exécuter pour vous tout au long du processus d'installation afin d'en valider la conformité.

En principe, le tout commence par des mesures de la résistivité électrique et thermique du sol pour ensuite évoluer passablement selon la liste des tests et mesures énumérés ci-dessous.

NOTRE RESPONSABILITÉ

Associer chaque test ou mesure aux normes spécifiques qui régissent chaque application afin de pouvoir en déterminer la conformité ou la non conformité.

NOTRE SIGNATURE

Depuis 2006, notre implication dans des projets majeurs a permis à notre personnel spécialisé d'acquérir des compétences pointues et une expertise solide en tests et mesures sur des installations de moyenne et haute tension.

TESTS ET MESURES

PRINCIPE

Entre deux électrodes, un courant connu est injecté dans le sol pour ensuite mesurer la différence de potentiel induite par ce courant à l’aide d’une autre paire d'électrodes.

C'est ainsi que se mesure la résistivité apparente du sol, dans le but d'obtenir le plus d'information possible sur la capacité du courant électrique à y circuler et ainsi déterminer l'emplacement, et la forme, des prises de terre et des réseaux de terre, avant construction.

APPLICATION

Terrains en construction pour :

  • Bâtiments tertiaires de grande dimension
  • Postes de distribution d'énergie

MÉTHODES UTILISÉES

Diverses méthodes sont utilisées. Bien que celle de SCHLUMBERGER soit une option, la plus utilisée demeure celle des quatre électrodes de WENNER.

Méthode Wenner

Résistivité électrique du sol

NORMES UTILISÉES

  • Norme Std.81 IEEE-1983
  • IEEE 81.2-1991
  • Autres

PRINCIPE

La résistivité thermique d'un sol varie en fonction de la nature des matériaux le constituant et de son degré d'humidité. Des méthodes de mesure in situ et en laboratoire permettent de déterminer la conductivité thermique.

Ces données essentielles sont considérées dans le calcul de la capacité de transport d'énergie d'un câble. Elles permettent également d'évaluer le niveau de dissipation du sol environnant et de choisir le matériel de remblais approprié.

APPLICATIONS

  • Installation d'un réseau collecteur
  • Évaluation sur un bris de câble

MÉTHODES UTILISÉES

En laboratoire
Compaction du sol à la densité requise et prise de mesures, à l’aide d’une sonde, à différentes teneurs en eau, pour tracer une courbe de la résistivité thermique du sol en fonction du pourcentage d'humidité de celui-ci.

Résistivité thermique du sol

In situ
Creusage d’une tranchée de 1,2 m de profondeur dans le tracé des câbles de puissance pour y mesurer la résistivité thermique avec une sonde. Habituellement, ces mesures sont prises à 3 emplacements dans le mur de la tranchée.

NORMES UTILISÉES

  • ASTM D5334
  • IEEE Std 442-1981

PRINCIPE

La mise à la terre d'un système électrique se fait généralement en installant une connexion entre le neutre d'une ligne d'alimentation et une électrode placée dans le sol.

Les mises à la terre servent notamment à assurer la protection des personnes, des installations et des équipements en constituant un moyen de dérivation efficace des courants de défaut, des coups de foudre, des décharges électriques, etc.

APPLICATION

S'applique à toute installation électrique, sauf pour les exigences particulières du code canadien de l'électricité.

MÉTHODE UTILISÉE

Chute de potentiel
Cette méthode consiste à faire circuler un courant dans l’électrode testée puis de noter l’influence de ce courant sous forme de voltage entre l’électrode de terre testée et une électrode de mesure de potentiel (U). Une électrode de courant (I) est utilisée afin de permettre le passage du courant dans l’électrode testée.

Résistance de mise à la terre

NORMES UTILISÉES

  • Norme IEEE Std 81-1983
  • Autres

PRINCIPE

Ces mesures doivent être prises aux endroits critiques tels que les postes de distribution électrique (parcs éoliens, usines, etc.), car il peut se produire des tensions de pas et de contact lors d'un défaut phase-terre.

Il est vital de mesurer la tension de pas et de contact sur les sites où il y a risque d'électrocution, afin d’y garantir la sécurité des personnes et des animaux.

APPLICATIONS

  • Postes de distribution électrique
    (Tout conducteur relié à la terre depuis un poste de distribution tel que rails, clôture, etc.)

MÉTHODE UTILISÉE

Sonde d'essai (Test Probe Method)
Injection d'un courant dans la grille de malt de l'installation à vérifier, afin de mesurer les tensions en différents points et à différents emplacements.

Comparer ces mesures, selon les normes utilisées, avec les valeurs théoriques calculées pour un site sécuritaire en cas de défaut. S'il y a lieu, apporter les corrections au système en modifiant soit la mise à la terre ou le sol environnant.

Tension de pas et de contact

NORMES UTILISÉES

  • Norme IEEE Std 81.2
  • IEEE Std 80-2000

PRINCIPE

Il est primordial d’effectuer des essais diélectriques avant la mise en service d'un câble ou d’un équipement neuf, ou après la manipulation de ceux-ci. La détection d’un défaut d’isolation permet d’éviter d’endommager plus gravement le câble ou l’équipement et d’engendrer ainsi des délais de mise en service.

APPLICATION

Installation et entretien d'équipement électrique.

MÉTHODE UTILISÉE

Selon les normes établies en matière d’essais diélectriques sur des câbles ou de l’équipement de puissance, une tension AC ou DC est appliquée pendant une période de temps prédéterminée, afin d’en vérifier la résistance d’isolation et ainsi établir si ce câble ou cet équipement peut être mis en service ou non.

Rigidité diélectriques (Hipot et VLF)

NORMES UTILISÉES

  • IEEE-400-2001
  • IEEE-400-2002

PRINCIPE

La décharge partielle (DP) est une décharge électrique qui court-circuite partiellement l'espace isolant entre des parties conductrices. La DP ne peut être détectée par les tests standards (Hipot, VLF) car ceux-ci ne servent qu'à qualifier les câbles et leurs raccords avant leur mise en service.

Ce type de diagnostic (DP) va plus loin qu'un simple constat sur la fiabilité de leur fonctionnement. En plus de révéler l’état actuel, il identifie toute dégradation de l'isolant des câbles et de leurs raccords.

APPLICATION

Réseaux collecteurs souterrains.

MÉTHODE UTILISÉE

Selon les normes établies en matière d’essais diélectriques sur des câbles moyenne tension, une tension VLF est appliquée pendant une période de temps.

Couplé au VLF un condensateur, un filtre et un système d’acquisition de données vérifient le niveau de tension des décharges partielles et à quel pallier de tension celles-ci apparaissent.

Les normes déterminent les actions à prendre, selon les niveaux de tension, incluant une réparation dans les plus brefs délais.

Décharge Partielle

NORMES UTILISÉES

  • IEEE-404
  • Autres

PRINCIPE

Quelle que soit la cause d'un défaut de câble, le but est de le localiser de manière précise, afin qu’il n’y ait qu'une excavation à effectuer, et ainsi de limiter le temps d'intervention et les délais de remise en service.

Les plus récentes technologies de localisation précise de défauts utilisent les méthodes d'ondes de choc. Des générateurs provoquent une forte détonation sur l'emplacement du défaut, qui est ensuite localisée avec précision à l'aide d'un appareil acoustique.

Il est toutefois reconnu qu'une équipe doit être expérimentée, compétente et capable d'utiliser avec précision les équipements appropriés, pour pouvoir relever les défis les plus exigeants pouvant survenir sur les câbles souterrains et aux jonctions de ceux-ci.

Localisation de défaut sur câble souterrain

APPLICATION

Réseaux collecteurs souterrains.

STRATÉGIE D'INTERVENTION

  • Pré-localisation / Isolation de la section ou du secteur en défaut
  • Redémarrage des équipements qui ne sont pas touchés par la défaillance
  • Localisation précise du défaut dans la section ciblée

MÉTHODES UTILISÉES :

  • Réflexion sur l’arc
  • Réflexion sur l’arc en mode différentiel
  • Impulsion de courant
  • TDR (radar)

PRINCIPE

Il est possible d’éviter l’endommagement de réseaux souterrains lors d’excavations hasardeuses.

Grâce aux appareils de détection des conduites souterraines, les câbles électriques enterrés dans le sol ou cachés sous une couche de béton peuvent être localisés.

APPLICATIONS

  • Pendant la construction, pour confirmer les tracés donnés par les arpenteurs.
  • Pendant les travaux de réfection ou d’installation, pour s’assurer de ne pas endommager des câbles existants.

MÉTHODES UTILISÉES

  • En captant le signal 60 Hz provenant du câble énergisé.
  • En injectant un signal à haute fréquence directement sur le câble et en traçant ce dernier.
  • En injectant un signal à haute fréquence à proximité ou autour du câble, à l’aide d’un générateur ou d’un beigne de courant, permettant de le localiser sans avoir à couper l’alimentation sur l’équipement.
Localisation de câble souterrain
Transformateur de puissance et appareillage

PRINCIPE

Les transformateurs et l’appareillage sont de l’équipement de puissance ayant principalement deux fonctions :

  1. Faire passer l'énergie électrique d'un certain niveau de tension à une tension supérieure pour le transport à distance.
  2. Diminuer le niveau de tension pour la distribution.

Sur un chantier en construction nécessitant un poste de distribution électrique, il est important de s'assurer que le (ou les) transformateur de puissance et son appareillage n'aient subi aucun choc nuisible lors du transport. Il convient également de vérifier le bon fonctionnement de chacun des éléments (VPO).

VÉRIFICATION PRÉ-OPÉRATIONNELLE (VPO)

Transformateur (vérification, inspection, prélèvement et analyse)
Essais électriques

  • Résistance de contact
  • Résistance d’isolation
  • Vérification du ratio
  • Résistance d’enroulement
  • Essais Doble, facteur de puissance sur traversées, enroulements et parafoudres
  • Prélèvement et analyse d'huile isolante
  • SFRA

Appareillage (vérification, inspection)
Essais électriques

  • Résistance de contact
  • Vérification de la synchronisation des contacts (sectionneurs, disjoncteurs, etc.)
  • Résistance d’isolation
  • Essais Doble, facteur de puissance sur traversées, isolateurs et parafoudres
  • Essais de déclenchement des disjoncteurs
  • Vérification des raccordements des boîtiers de contrôle
  • Vérification de la qualité du gaz SF6

NORMES UTILISÉES

  • Neta ATS-2009
  • Neta MTS-2011
  • CSA Z463-13
  • Autres

Control Panels

Control Panels

Tests and Measurements

Worksite

Maintenance

Emergency

Useful links

News

Careers

Contact Us

126. rue Savard
Matane (Québec) G4W 0J3
T 418 566-6500
F 418 566-6588

Customers

1 (888) 873-6500

services@controle-rk.com

Follow Us

Contrôle RK - LinkedIn
Back to top